Animasia - Le Blog

neko café
2
Août

Le neko café, un lieu de rencontre – Festival Animasia 2018 JAPON

Les animaux domestiques occupent une place importante dans la vie des êtres humains depuis des milliers d’années. Au Japon, on estimait en 2015 le nombre de chats domestiques à 9.9 millions. Les chats sont omniprésents dans la culture japonaise. Beaucoup de yokai (créature surnaturelles) sont inspirés de chats comme le Bakeneko le Gotokuneko ou encore le Nekomusume. On peut aussi penser aux maneki-neko, les célèbres statues de chats porte-bonheur. Il est donc logique que les cafés à chat, les « Neko café » soient populaires au Japon. Je vous invite à découvrir dans cet article les particularités de ces cafés!

Le neko café mocha à tokyo, catmocha.jp

Le concept

Les neko café sont des lieux où les gens peuvent s’arrêter boire un thé, un café, et déguster des petits en-cas en présence de chats! Vous pouvez alors savourer votre collation tout en caressant ces petits félins. Le premier neko café ouvre ses portes en 1998 à Taipei, à Taiwan. Ce concept, alors unique au Monde, attire de nombreux touristes. Des japonais font même le voyage juste pour passer quelques heures dans ce café!

Le premier neko café japonais ouvre en 2004 à Osaka. Depuis, la popularité et le nombre de ces cafés n’a fait qu’augmenter. En 2015, on recensait 274 cafés à chat sur tout le territoire japonais. Il existe même une carte interactive qui vous permet de retrouver tous ces cafés facilement!

Fonctionnement

La plupart des neko café disposent d’un système économique particulier. Les clients doivent payer une somme de 1000 yens (7.50 euros) en moyenne par heure. Ainsi, pour rester deux heures dans le café, il faut dépenser 2000 yens puis 3000 yens pour 3 heures etc. À ce tarif horaire s’ajoutent les consommations que peuvent se payer les clients. Dans les 1000 yens ne sont pas compris les boissons et la nourriture, il faut les payer séparément!

Beaucoup de neko café disposent d’un système de réservation. En effet, la plupart d’entre eux sont des petits établissements. En moyenne, il y a de la place pour 30 personnes à la fois. Il arrive très souvent que les cafés soient pleins et que les clients attendent dehors qu’une place se libère. Cela peut s’expliquer par le fait que, malgré le système de réservation, il n’y a pas de limite de temps pour les clients. Ainsi, si vous le désirez, vous pouvez passer une journée entière dans le café. Mais si vous faites cela, il est possible que vous empêchiez des gens qui ont effectué une réservation d’entrer! De plus, passer une journée entière dans un neko café revient vite très cher à cause du tarif horaire.

Dans les grandes villes, les neko cafés sont souvent dans des galeries commerciales, kanpai-japan.com

Le lieu en lui-même

Il n’existe pas de neko café « typique ». Chacun dispose de ses propres particularités. Ainsi certains proposent de rencontrer des chats d’une race rare, d’autres des chats issus de croisements uniques. Il existe aussi des cafés qui proposent en plus des consommations de louer des jeux de société, des livres ou qui bénéficient d’un décoration à thème comme le jeu vidéo etc.

Le loveneko à Sapporo, loveneko.com

Il y a une chose commune à tous les neko café japonais : des règles à respecter. Si il y a une règle importante dans ces établissements, c’est la propreté et le respect des chats. En effet, les cafés à chat japonais sont très régulièrement nettoyés, il arrive même que les clients aient à leur disposition des aspirateurs. De même, les clients ont l’obligation de se laver les mains au savon et au désinfectant liquide. Le port de chaussures est aussi interdit, la clientèle doit retirer ses chaussures à l’entrée. Les chats font l’objet d’une attention particulière, certains cafés empêchent même leurs clients de les mettre sur leurs genoux! Et, bien évidemment, il est formellement interdit d’embêter les petits félins, toute forme de maltraitance est bannie.

Il est intéressant de relever qu’en 2015 (cela a peut-être évolué depuis), il n’y avait pas encore de lois concernant la détention de chats dans des lieux comme les neko cafés. La seule loi à respecter est celle sur le bien être des animaux, qui est commune à tous les détenteurs d’animaux domestiques. Les propriétaires de neko cafés ont donc créer leurs propres lois sur la propreté et la tenue de leurs établissements.

Des chats partout!

Les chats du neko cafe mocha, catmocha.com

Les motivations pour visiter un neko café sont nombreuses. Pour beaucoup, c’est le moyen de passer un moment à caresser des chats ou juste les observer.

D’autres viennent aussi pour alimenter leurs réseaux sociaux. Les neko café sont des lieux parfaits pour prendre des photos. Et tout le monde sait que les photos de chat ont toujours un succès incroyable sur les réseaux sociaux.

Beaucoup de clients aiment écouter les histoires des chats. Il arrive souvent que ces histoires soient même la principale motivation pour se rendre dans un neko café. En effet, les sites internet ou brochures de neko café mettent en avant leurs différents chats, à quelle race ils appartiennent, d’où ils viennent etc. Il arrive régulièrement que des gens viennent de loin pour voir un chat d’une race particulière, ou qui possède une histoire extraordinaire.

Les comportements des clients

En 2015, la chercheuse Noriko Niijima publie une étude sur les clients des neko café pour déterminer leurs différentes pratiques sociologiques. Voici ces résultats :

Profil des clients

L’étude a permis de démontrer que les principaux clients des neko café sont des propriétaires de chats. Il est plutôt rare que quelqu’un qui ne vit pas avec un chat se rende dans ces cafés. Les neko café sont donc des lieux où se réunissent des propriétaires de chat qui ont envie de caresser des chats en dehors de chez eux, par exemple si ils sont en déplacement et que leurs chats leurs manque.

Faire de nouvelles rencontres

Le neko café est aussi un moyen de se sociabiliser avec d’autres amoureux de chats et de faire des nouvelles rencontres. En effet, contrairement à beaucoup d’autres cafés japonais, les cafés à chat disposent de grands espaces ouverts. Tout est fait pour laisser une grande liberté de mouvements aux chats. Les fauteuils, canapés, tables sont tous proches les uns des autres, ce qui pousse les gens à sympathiser entre eux. Sphère privée et publique se mélangent, il arrive souvent que des clients s’autorisent des activités qu’ils ne feraient qu’en privé, comme faire la sieste ou s’étaler sur des canapés pendant plusieurs heures. De plus, les chats sont souvent le sujet des conversations. Il suffit que deux inconnus regardent ou caressent le même chat pour qu’une conversation débute. Ainsi en 2008, deux inconnus qui partageaient une affection pour le même chat on même finit par se marier!

Les neko café sont des grands espaces ouverts, comme au nekokaigi à Kyoto, wikemedia.org

Se relaxer

La majorité des clients sont d’accord sur une chose : le neko café est un endroit parfait pour se relaxer. Ainsi, une japonaise témoigne que :

La chose la plus attrayante ici est que les chats, les clients et les serveuses contribuent tous ensemble à établir une atmosphère relaxante. Les chats ne sont pas obligés de jouer avec nous, mais si ils ont l’air heureux et sympathiques, les clients et les propriétaires sont tous heureux. J’aime cette ambiance chaleureuse qui me procure un sentiment indescriptible.

Toutefois, surtout chez les hommes, l’envie de se rendre dans un neko café pour se reposer peut être honteux. Beaucoup d’entre eux cachent cette activité à leurs collègues de bureau. En effet, les cafés à chat sont souvent vus comme des endroits d’otakuOtaku est un terme désignant des personnes qui ont des loisirs d’intérieur, souvent peu légitimes aux yeux de la société, comme le manga, les jeux vidéos ou les dessins animés. Le neko café n’est donc pas un moyen légitime de se relaxer pour les hommes japonais.

Le café Temari No Ouchi à Tokyo peut être vu comme un lieu d’otaku, gurunavi.com

Un aspect compétitif

Comme les neko café sont souvent petits et disposent d’un nombre limité de chats, une forme de compétition peut prendre forme au sein des différents groupes de clients. En effet, un client qui est aimé par les chats d’un café va monopoliser leurs attention au détriment des autres clients. Ainsi, un client qui sait comment attirer les chats, qui utilise les bonne techniques et jouets pour jouer avec eux passera plus de temps avec ces chats qu’un non initié. C’est ainsi qu’une forme de compétition se met en place. Celui qui deviendra le meilleur ami des chats gagnera de plus le respect et l’admiration des autres clients.

Le chaton Shifon du temari no oshiro café, temarinooshiro.com

Suivez toute l’actualité du Festival Animasia et d’Animasia Hors Les Murs sur nos réseaux Facebook et Twitter !

Bibliographie : NIIJIMA Noriko, Chats, Cats and a Cup of Tea : A Sociological Analysis of the Nek oCafé Phenomenon in Japan, Department of Animal Health Technology, Yamazaki Gakuen University, 2015.

Auteur : Yatsu Atatakai

 

 

 

.gdlr-blog-full .post { width: auto; max-width : 750px; }